Prix Mémoire CNSF

mis à jour le 4 juillet 2018

Le Collège National des Sages-femmes de France, dans le cadre de la convention signée en 2010 avec l’Association Nationale des Étudiants Sages-femmes, récompense chaque année deux travaux de recherches de fin d’études. Il est ouvert aux étudiants de 2ème année de 2ème phase, les travaux collectifs ne sont pas acceptés.

Le thème du mémoire, en lien direct avec la profession, en souligne la spécificité. Les lauréats reçoivent pour le 1er prix 700 euros, le 2ème prix 500 euros, et présentent leurs travaux aux journées annuelles du Collège.

Cette année comme les années précédentes, les deux premiers lauréat.e.s seront invité.e.s à présenter leur travail lors des
17èmes journées du Collège National des Sages-Femmes de France, les 4 et 5 février 2019
et recevront chacun.e un prix de respectivement 700 et 500 €. 

Les autres lauréat.e.s sélectionné.e.s seront invité.e.s à présenter leur travail sous la forme d’un poster qui sera affiché pendant toute la durée du congrès. Les posters donneront lieu à une visite commentée en présence de leur auteur et pourront candidater pour le Prix Poster (voir  la page du Prix Poster du CNSF).

Date limite de soumission des abstracts pour candidater : 21 juillet 2018

L’accès aux Journées et l’adhésion 2019 au CNSF seront offerts aux lauréats, et leur travail sera publié sous la forme d’un article scientifique dans La Revue Sage-Femme (plus d’informations consulter le règlement 2019 du prix ici)

Nouveaux et nouvelles diplômé.e.s, candidatez en nous transmettant le résumé de votre mémoire (environ 350 mots max) :

Cliquez-ici

Lauréat-e-s du prix Mémoire CNSF 2017

  • Emma VECCHIOLI. Les issues périnatales sont-elles différentes selon le mode du début de travail en cas d’utérus unicicatriciel. Université Paris-Descartes (Paris 5). Ecole de sages-femmes Baudelocque.
  • Fanny SALMON. Impact de l’enquête EPIPAGE 2 sur la prise en charge anténatale et postnatale entre 22 et 26 SA sur trois maternités de type III d’Ile de France. Université Pierre et Marie Curie (Paris 6). UFR de Médecine Pierre et Marie Curie. Ecole de sages-femmes Saint-Antoine.

Lauréates du prix Mémoire CNSF 2016

  • Lena BLANCHARD. Sages-femmes en Europe : vers une analyse comparative de la formation et des conditions d’exercice de la profession. Université Pierre et Marie Curie (Paris 6). UFR de Médecine Pierre et Marie Curie. Ecole de sages-femmes Saint-Antoine.
  • Chloé COTTINEAU. Pronostic d’accouchement chez les femmes de moins d’1,55 mètres. Etude de cohorte rétrospective du 1er novembre 2000 au 31 décembre 2015 au sein du groupe hospitalier Nord-Vienne-Site Châtellerault. UFR de médecine de l’Université François Rabelais de TOURS. Ecole régionale de sages-femmes.

Lauréates du prix Mémoire CNSF 2015

  • Julie ANSELMI. L’accouchement dans l’eau. Université de Versailles Saint-Quentin-en- Yvelines. UFR des Sciences de la Santé Simone Veil. Département de maïeutique.
  • Déborah PERROT. Surveillance échographique élevée des grossesses à bas risques : fréquence, motifs et déterminants associés. Université Paris-Descartes (Paris 5). Ecole de sages-femmes Baudelocque.

Lauréates du prix Mémoire CNSF 2014

  • Nadège SITTI. Prévention et prise en charge de l’hémorragie du post-partum au CHU Sylvanus Olympio de Lomé au Togo. Université Pierre et Marie Curie (Paris 6). UFR de Médecine Pierre et Marie Curie. Ecole de sages-femmes Saint-Antoine, Paris.
  • Nacéra BENZEKHROUFA. Utilisation du Syntocinon® en salle d’accouchement : entre respect de la physiologie et direction systématique du travail. Université Paris-Descartes (Paris 5). Ecole de sages-femmes Baudelocque.

Lauréates du prix Mémoire CNSF 2013

  • Aurélie LAPENDRIE. Les intérêts maternels et néonataux de l’expulsion en position alternative. Université de Bourgogne UFR des Sciences de la Santé Département pédagogique de maïeutique, Ecole de sages-femmes.
  • Marion JACQUEMIN. Le devenir de l’arrêt du tabagisme initié pendant la grossesse. École de sage-femme, Rennes.

Lauréat-e-s du prix Mémoire CNSF 2012

  • Claire STEINLE. Exposition des gestantes aux pesticides en milieu domestique. Existe-t-il des facteurs influençant cette exposition ? Etude quantitative rétrospective auprès de 208 patients en Champagne-Ardenne. Université de Reims Champagne-Ardenne, Ecole de sages-femmes.
  • Sébastien GUITTON. Le cytomégalovirus (CMV) et la grossesse, à propos de trois études type analyse situation-cas. Ecole de sages-femmes, Hôpital Foch, Suresnes.