Logo CNSF - Collène National des Sages-femmes de France
COVID19
Bonjour à toutes et tous,

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, vous vous posez beaucoup de questions sur les recommandations sanitaires, pour les professionnels de santé hospitaliers ou libéraux et sur la gestion de vos cabinets libéraux. Nous vous indiquons ici les sources qui peuvent vous éclairer et nous vous proposons un résumé des principales données collectées sur les sites officiels. Attention, les données, les avis et les mesures de lutte contre la diffusion du virus sont très évolutifs.

Notre conseil :
Source site du Ministère de la santé (consulté le 14 mars 2020)

Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été informée de plusieurs cas de pneumonies de cause inconnue dans la ville de Wuhan en Chine. La cause en est un virus, jusqu’ici inconnu, de type coronavirus. Il a été dénommé COVID-19. Les Coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS.
Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus. La maladie provoquée par ce Coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé - OMS.
Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie touche désormais 110 pays sur une zone étendue.

Comment se transmet le Coronavirus COVID-19 ?
La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées.
Quel est le délai d’incubation de la maladie ?
Le délai d’incubation, période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes. Le délai d’incubation du coronavirus COVID-19 est de 3 à 5 jours en général, il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours. Pendant cette période le sujet peut être contagieux: il peut être porteur du virus avant l’apparition des symptômes ou à l’apparition de signaux faibles.

Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?
Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement. Les personnes peuvent être infectées par le COVID-19, contagieuses et asymptomatiques dans un premier temps, voire jusqu'à la guérison.

La situation en France
La situation épidémique en France vient de passer au stade 3. Au stade épidémique (ou pandémique), le passage à une stratégie d’atténuation nécessite la mobilisation de tous les secteurs de l’offre de soins. Il s’agira alors de renforcer l’offre de soins en développant une filière ambulatoire avec maintien à domicile des patients peu graves tant que leur état clinique le permet. Ce dispositif de maintien à domicile visera à ne pas saturer les capacités d’hospitalisation des établissements de santé et permettra de réserver les ressources des établissements de santé aux cas les plus graves. Voir le guide méthodologique COVID-19 (lien ci-dessous).
Pour connaitre la définition des cas et les zones à risque
Sur le site de de Santé Publique France (menu à droite) actualisé en fonction des mesures prises :
  • La définition de cas d’infection au SARS-CoV-2 (COVID-19)
  • La liste des zones d’exposition à risque d'infection au COVID-19 entrant dans la définition des cas.
Pour connaitre le nombre actualisé de cas
En France : Santé Publique France
Dans le monde : les données OMS

affiche masque PS
Pour connaitre les consignes sanitaires, les consignes aux voyageurs et d'autres informations
La page du site du gouvernement
Quelques avis et documents utiles :
Le CNSF
Rappel : à ce jour, les personnes à considérer comme vulnérables
Le Haut Comité de Santé Publique considère que les personnes à risque de développer une forme grave d’infection à SARS-CoV-2 sont les suivantes (Avis du 13/03/2020) :
  • personnes âgées de 70 ans et plus (même si les patients entre 50 ans et 70 ans doivent être surveillés de façon plus rapprochée) ;
  • patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV
  • les malades atteints de cirrhose au stade B au moins
  • les patients aux antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle, ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque ;
  • Les diabétiques insulinodépendants ou présentant des complications secondaires à leur pathologie (micro ou macro angiopathie) ;
  • les insuffisants respiratoires chroniques sous oxygénothérapie ou asthme ou mucoviscidose ou toute pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  • les personnes avec une immunodépression :
    • médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive,
    • infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200 />
    • Consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques,
    • atteint d’hémopathie maligne en cours de traitement,
    • présentant un cancer métastasé,
  • Les femmes enceintes par analogie avec les séries publiées sur le MERS-CoV et le SRAS en dépit d’une petite série de 18 cas d’infections à SARS-CoV-2 ne montrant pas de sur-risque ni pour la mère ni pour l’enfant ;
  • Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m² : par analogie avec la grippe A(H1N1)
RAPPEL
L’adhésion pour l’année 2020 est fixée à :
  • 50 euros pour les sages-femmes en activité,
  • 25 euros pour les sages-femmes retraitées
  • gratuité pour les étudiants !
Pour adhérer ou renouveler votre adhésion en ligne:
Adhérer au CNSF pour 2020 permet une réduction de 40% sur le tarif des journées de formation
Nous vous rappelons qu'être adhérent au CNSF c'est bénéficier :
  • de plus d'informations sur la profession et les données actuelles de la science,
  • d'un accès facilité aux recommandations professionnelles et travaux scientifiques dans les domaines de la Santé génésique et de la Périnatalité,
  • de tarifs préférentiels lors des Journées du Collège,
  • d'un tarif préférentiel pour l'abonnement à la "Revue Sage-Femme",
  • d'appels à candidature pour participer à des formations gratuites proposées par le Ministère de la Santé via les associations professionnelles SF,
  • d'appels à candidature pour participer à des groupes de travail en tant qu'expert représentant le CNSF dans un domaine spécifique.
facebook